Nous sommes le 10 septembre 1992, les premiers élèves de l’histoire du lycée Sévigné sont accueillis sur un air de blues. Pour cette rentrée, ils sont encore peu nombreux et chacun cherche ses marques : c’est la grande découverte. Les deux bâtiments, sortis de terre quelques mois plus tôt, détonnent dans la petite ville de Cesson-Sévigné. La presse locale qualifie le lycée de « vaisseau de verre et de métal », résolument moderne, comme l’a voulu l’architecte Joël Gautier. Un concepteur qui a aussi voulu un ouvrage lumineux, avec des lanternaux aux plafonds « semblables à des yeux ouverts sur le ciel » et inséré dans un écrin de verdure préservé, posé entre deux bras de rivière.

Moderne, c’est ce qui définit le mieux le projet global de l’établissement, orienté vers les nouvelles technologies. Révolutionnaire pour l’époque, il est équipé pour recevoir les chaînes de télévision allemandes et britanniques, de vidéo-projecteurs dans chaque salle quand ailleurs on se battrait presque pour un vieil écran fatigué, et surtout d’une cabine de vidéo-conférence, un outil de pointe qui permet de recevoir des cours du monde entier et de retransmettre des interventions scientifiques. Le sport y prend déjà toute sa place. La vocation de lycée sportif, permettant de ménager entraînements de haut niveau et cours est inscrite dès le début, offrant aux athlètes bretons dans un premier temps, puis de toute la France, de nouvelles possibilités pour préparer leur avenir.

Car si l’établissement est public, ouvert à tous et dans une perspective de mixité sociale, les résultats obtenus aujourd’hui en font un lycée d’élite, l’un des tous meilleurs de l’académie en ce qui concerne le taux de réussite au baccalauréat. Une fierté pour les différents proviseurs qui y sont passés, mais aussi pour une équipe pédagogique que beaucoup d’enseignants aimeraient intégrer. Mais l’essentiel n’est peut-être pas là. Pour sa vie associative riche, ses clubs dynamiques et variés, son carnaval dont chacun se souvient, et, tout simplement son cadre privilégié, Sévigné est un lycée où il fait bon vivre. Profitez donc de votre voyage à bord du vaisseau !

Grégory Lanevère

(article paru dans le journal interne du mois de février 2012)